• KANTARAMA GAHIGIRI

    REALISATRICE

    Kantarama Gahigiri est une cinéaste rwando-suisse. Son premier long métrage Tapis Rouge a été primé dans le monde entier, nommé pour TV5Monde Best Picture et est sorti en salles en France en mai 2017. Elle développe actuellement Tanzanite, un thriller afrofuturiste qui se déroule dans la ville colorée de Nairobi, avec lequel elle a participé à Realness, résidence d’écriture panafricaine.

    SYNOPSIS

    Tanzanite

    Tanzanite est un thriller avec des femmes dans les rôles principaux, et une critique afrofuturiste irrévérencieuse de la situation actuelle à Nairobi. Tanzanite traite de l'Afrique de l'Est, de la politique, de la culture, de l'avenir de son peuple et de la nécessité de récupérer sa propre histoire.

    Dans un Kenya sans foi ni loi, une décennie après la grande guerre des minerais de 2030, la petite Adéa, enfant enlevée pour travailler dans les mines, trouve une belle gemme de tanzanite. Ce qui déclenche une violente réaction en chaîne impliquant un gang de ninja traditionnel et le ministre de la Culture excentrique et notoirement corrompu, Mike Sankara. Est-ce que Machachari, la célèbre détective loufoque, se montrera-t-elle plus rusée que tous les autres et trouvera-t-elle la tanzanite avant qu'elle ne détruise sa communauté ?

     

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Les espaces urbains d'Afrique de l'Est, en particulier à Nairobi, sont un mélange fascinant de modernité et de tradition, d'injustice et de solidarité, d'espoir et de désespoir, de richesse et de dénuement. C’est exactement cette complexité que je veux saisir dans Tanzanite, projetée dans un avenir proche. Tanzanite est un thriller au ton absurde, loufoque, insolent et irrévérencieux ; une histoire afrofuturistique avec un potentiel comique ; un film de genre à l'identité visuelle forte et distincte, qui rappelle le travail d'Ana Lily Amirpour (The Bad Batch, A Girl…) et le projet Dune d'Alejandro Jodorowsky. En réalisant ce film, j’ai enfin l’occasion de raconter une histoire qui aborde et défie ma culture, mon patrimoine et qui je suis en tant que personne. Ce film me permet de remettre en question le chemin sur lequel nous marchons, en tant qu’Africains, et la direction dans laquelle nous nous dirigeons si rien ne change, radicalement et rapidement.

    En savoir plus

    KIVU RUHORAHOZA, PW (Rwanda)

    PRODUCTION

    PW a été créé par le cinéaste Kivu Ruhorahoza en 2014 pour produire des films de réalisateurs de l'Afrique de l'Est qui suscitent une réflexion. Le premier film de la société, Things of the Aimless Wanderer, a été présenté en avant-première à Sundance 2015. La société a ensuite coproduit des films acclamés, des cinéastes parmi les plus prometteurs de la région, tels que le Tanzanien Amil Shivji (Fish of the Land), Samuel Ishimwe (Crossing Lines) et Philbert Mbabazi (City Dropout), tous deux rwandais. PW propose une sélection de films ambitieux, dont Europa de Kivu Ruhorahoza (en post-production) et Tanzanite de Kantarama Gahigiri (en développement).

    FICTION / THRILLER SCI-FI / 100' / COULEUR / ARRI Raw

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Kivu Ruhorahoza, PW (Rwanda)

    Langue

    Swahili, Sheng (patois), Anglais

    Lieux de tournage

    Kenya

    Budget estimé

    1 200 000 €

    Financement en place

    15 000 €

    Recherches de partenaires

    France, Benelux, Suisse, Allemagne, Kenya, Amérique du Nord

    Statut actuel

    En développement (deuxième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATRICE

    Kantarama Gahigiri / kantarama@gmail.com / +41 78 769 90 15 / +33 6 80 47 29 53 (Cannes)

    PRODUCTEUR

    PW - Kivu Ruhorahoza / ruhorahoza@gmail.com / pwfilms.com / +250 78 778 2323 / +33 6 80 47 29 03 (Cannes) 

    CO-PRODUCTEUR

    AFRIQUE DU SUD - URUCU MEDIA / Elias Ribeiro / er@urucumedia.com / +27 718 44 54 35 / www.urucumedia.com

  • RICARDO ALVES JR.

    REALISATEUR

    Né en 1982, diplômé de l’Universidad del Cine de Buenos Aires. Ses œuvres ont été projetées dans de nombreux festivals, tels que Cannes, la Berlinale, Rotterdam, Locarno, Oberhausen et Karlovy Vary. Une rétrospective complète de ses courts métrages a eu lieu à la Cinémathèque Française en 2013. La Professeur de français sera son deuxième long métrage après Elon Doesn’t Believe in Death.

    SYNOPSIS

    La Professeure de français - A Professora de francês 

    Entre film de genre et réalisme social, ce projet propose l’étude d’un personnage plongé dans un récit à la fois réel et imaginaire, et dans un suspense onirique dense pour créer une métaphore de la terreur croissante au sein de la famille brésilienne "traditionnelle".

    Graça donne des cours particuliers de français afin de subvenir à ses besoins dans une grande métropole brésilienne. Femme noire indépendante, de classe moyenne inférieure, Graça se voit confrontée aux aspects les plus sombres du fanatisme religieux, lorsqu’elle est contrainte de vivre avec une famille évangélique extrémiste qui la perturbe de plus en plus et l’amène de façon mystérieuse à perdre la raison.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    L'impulsion derrière le projet de ce film, c’est le désir de réfléchir à l’intolérance et aux préjugés fondés sur la race, les convictions et le genre, soit l’incapacité d’une partie de la société contemporaine d’accepter ce qui est différent de ce qu’eux considèrent comme "ordinaire". Pour cela, nous avons choisi de nous tourner vers des relations radicales qui découlent parfois du rapport qu'ont les individus avec la foi, en particulier dans un environnement extrémiste. Partout dans le monde, cet extrémisme devient de plus en plus terrifiant et visible. En janvier 2019, Jair Bolsonaro a pris ses fonctions en tant que président du Brésil ; cet homme politique d’extrême droite croit que les femmes n'ont pas la même intelligence que l'homme, que les homosexuels sont « comme ça » parce qu'ils n'ont pas été assez battus quand ils étaient enfants, et défend les valeurs de la famille traditionnelle avant tout. Avec tout cela, nous avons décidé de faire un film qui combine des éléments de suspense et de terreur pour dépeindre les tensions sociales émergentes du Brésil contemporain.

    En savoir plus

    THIAGO MACÊDO CORREIA, EntreFilmes (Brésil)

    PRODUCTION

    ENTREFILMES est une société de production de cinéma brésilienne basée à Belo Horizonte, créée par Ricardo Alves Jr. et Pablo Lamar. Son catalogue comprend des courts métrages, projetés et primés dans plusieurs grands festivals tels que Cannes, la Berlinale, Locarno, et Oberhausen, entre autres. La société est également créatrice d'une émission télévisée et a produit ou coproduit quatre longs métrages, dont le lauréat du prix du jury Un Certain Regard 2018, The Dead and the Others.

    FICTION / THRILLER / 100' / COULEUR / 4K

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Thiago Macêdo Correia, EntreFilmes (Brésil)

    Langue

    Portugais

    Lieux de tournage

    Belo Horizonte, Brésil

    Budget estimé

    950 000 €

    Financement en place

    30 000 €

    Recherches de partenaires

    Coproducteurs européens

    Statut actuel

    En développement (sixième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Ricardo Alves Jr. / alvesjunior01@gmail.com / +55 31 97178-6184  / +33 6 80 47 28 68 (Cannes)

    PRODUCTEUR

    ENTREFILMES - Thiago Macêdo Correia / contato@entrefilmes.com.br / www.entrefilmes.com.br / +55 31 99644-1029 / +33 6 80 47 30 26 (Cannes)

    CO-PRODUCTEUR

    PAYS-BAS - FORTUNA FILMS / Ilse Hughan / ilsehughan@runbox.com / +31 6 55 35 63 42 

  • FRANCISCO PAPARELLA

    REALISATEUR

    Francisco Paparella est né à Buenos Aires en 1984. En 2009, il créé sa société de production indépendante, Río Azul Films. En 2013, il réalise, écrit et produit son premier long métrage Zanjas, présenté en avant-première au Raindance Film Festival en 2015. Paparella croit en une approche sordide et viscérale des histoires qu’il raconte.

    SYNOPSIS

    Trois frères - Tres Hermanos 

    Trois frères est un film voyeuriste qui offre une immersion profonde dans la masculinité : un regard indiscret sur la virilité. D'où vient ce concept ? Comment la violence définit-elle ces personnages ? Comment le machisme se transmet-il ?

    Trois frères, chasseurs et passionnés de heavy metal, se débattent avec leurs problèmes personnels dans la dense Patagonie argentine. Pendant ce temps, le fleuve avoisinant menace leur ferme d'inondations pouvant ruiner leurs récoltes.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Three Brothers approfondit le sujet de la Patagonie que j'ai commencé à explorer avec mon premier film, Zanjas. Je ressens le besoin urgent de continuer à explorer les ombres et les personnages avec lesquels j'ai grandi dans le sud de l'Argentine. J’ai envie de parler de ces figures masculines homoérotiques, soumises à une pression interne sévère qu'elles ne semblent jamais vaincre. Ils ne comprennent pas le sens de la compassion : c'est sur cette base que repose leur nature hermétique masculine. D'une certaine manière, notre projet souhaite montrer que ce type d'homme est en train de disparaître. C'est la fin de leur lignée. Le plus âgé quittera la ville sans que sa fille ne la reconnaisse ou ne se souvienne de lui. Le cadet sera emporté par la fleuve et le plus jeune se battra avec son homosexualité toute sa vie. La lignée des Cardenas se terminera au même moment que le film.

    En savoir plus

    PAULA ORLANDO, Ecstasy Cine (Argentine)

    PRODUCTION

    Ecstasy Cine est une jeune société de production indépendante fondée en 2018 par Paula Orlando et Carla Finco à Buenos Aires, qui se consacre à la découverte de nouveaux talents et à la création de films à forte personnalité. Ils ont produit le court métrage The Broken Ones de Carla Finco (BAFICI 2018), tournent actuellement le documentaire Building Piria réalisé par Sebastian Martinez, tout en étant en pré-production sur le court-métrage Errants réalisé par Carla Finco et en ayant plusieurs longs métrages en développement, principalement des premiers et seconds films.

    FICTION / DRAME / 100' / COULEUR / 4K DCP

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Paula Orlando, Ecstasy Cine (Argentine)

    Langue

    Espagnol

    Lieux de tournage

    Patagonie argentine et chilienne

    Budget estimé

    600 000 €

    Financement en place

    365 400 €

    Recherches de partenaires

    À la recherche de coproducteurs européens (Allemagne, France et Pologne).

    Statut actuel

    Stade de développement avancé (troisième version aboutie du scénario), teaser disponible, repérages des lieux de tournage et acteurs envisagés. En attente de réponses d’autres financements d’ici fin 2019.

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Francisco Joaquin Paparella / francisco@rioazulfilms.com / +521 5542701171 / +33 6 80 47 29 27 (Cannes)

    PRODUCTRICE

    Ecstasy Cine - Paula Orlando / paula@ecstasycine.com / www.ecstasycine.com / +549 113782 0522 / +33 6 76 52 72 62 (Cannes)

    CO-PRODUCTEURS

    ARGENTINE - Rio Azul Films / Francisco Paparella / francisco@rioazulfilms.com / www.rioazulfilms.com/
    ARGENTINE - Pelicano Cine / Esteban Lucangioli / esteban@pelicanocine.com / www.pelicanocine.com/
    BRESIL - 3 Moinhos / Ana Alice de Morais / ana.alice@3moinhos.com / www.3moinhos.com/
    CHILI - Pequén Producciones (Chili) / Joséphine Schroeder / josephine@pequenproducciones.cl / www.pequenproducciones.cl/ 

  • REEM MORSI

    REALISATRICE

    Les courts métrages de Reem Morsi ont reçu de nombreux prix. Reem a participé à la Berlinale Talents / Script Station et au TIFF Talents, ainsi qu'aux laboratoires d’écriture du centre canadien du film (CFC) et du WIDC. Morsi a accompagné la réalisatrice de la série La servante écarlate. Le tournage de son premier long métrage Hate (2019) est prévu cette année, avec le soutien de Téléfilm Canada. Son projet plusieurs fois primé Contrebandes a bénéficié des résidences Realness & Nipkow en 2018.

     
     

    SYNOPSIS

    Contrebandes - الممنوعات

    Le film traite du droit des femmes au plaisir sexuel et de la peur qu’elles suscitent, qui se manifeste par le besoin de les contrôler en leur imposant un sentiment de honte quant à leur sexualité et en faisant du plaisir féminin un tabou.

    Contrebandes est une comédie dramatique féministe qui se déroule dans le Caire d'aujourd'hui. Roukaya est une femme musulmane égyptienne, à priori soumise et insatisfaite de son mariage au Canada, qui découvre le plaisir sexuel avec des sex toys. Elle décide de rentrer en Égypte et lance avec deux autres femmes une entreprise clandestine risquée, dont le but est de fabriquer des sex toys. Au fur et à mesure que l'entreprise se développe, elle attire dangereusement l’attention des autorités.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Les femmes ne sont pas libres de jouir de leur plaisir sexuel, car la société a propagé l’idée selon laquelle ce droit appartenait uniquement aux hommes, qui peuvent pleinement en profiter et le recherchent librement. Pour les femmes, la honte liée à leur sexualité est un phénomène culturel profondément enraciné dans les nombreux messages explicites et subliminaux liés aux femmes et au sexe. Dès l’enfance, de nombreuses filles subissent la pratique traumatisante de la mutilation génitale féminine (MGF) et tous ses effets secondaires à long terme, pour les priver de la possibilité du plaisir sexuel. De cette façon, les femmes ne succomberont pas à la tentation des relations sexuelles avant le mariage. Ironiquement, les femmes assument seules la responsabilité de maintenir le code moral, sans que les hommes ne subissent aucune conséquence. Ce n'est pas un film sur les sex toys, ni une histoire sur les femmes opprimées et les hommes oppresseurs. C'est une histoire sur la remise en question de la réalité, la recherche du contrôle et la découverte de soi.

     

    En savoir plus

    RULA NASSER - The Imaginarium Films (Jordanie)

    PRODUCTION

    The Imaginarium, créé par Rula Nasser, a produit de nombreux films locaux sélectionnés dans plusieurs festivals prestigieux. The Last Friday a été sélectionné à la Berlinale en 2011, Waiting for P.O. Box à Cannes Courts Métrages en 2012 et My Love Awaits Me by the Sea a été présenté à Toronto en 2013. Au fil des ans, The Imaginarium a produit de nombreux films authentiques et indépendants, primés localement et à l’international, et a collaboré avec de nombreux réalisateurs et producteurs européens et régionaux du monde entier, tels que Hani Abu Assad, Mijke de Jong, Mia Hansen-Love et Xavier Giannoli.

    FICTION / COMEDIE DRAMATIQUE / 90' / COULEUR / DIGITAL

    PREMIER LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Rula Nasser, The Imaginarium Films (Jordanie)

    Langue

    Arabe, Anglais

    Lieux de tournage

    Égypte / Jordanie / Canada

    Budget estimé

    1 000 000 €

    Financement en place

    31 000 €

    Recherches de partenaires

    Achats de chaînes télévisées, vendeurs, producteurs et partenaires français, allemands et danois.

    Statut actuel

    En développement (deuxième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    RÉALISATRICE

    Reem Morsi / reem.morsi@gmail.com / +1 6472175336 / +33 6 75 42 00 92 (Cannes) 

    PRODUCTRICE

    The Imaginarium Films - Rula Nasser / rula.nasser@gmail.com / www.theimaginariumfilms.com / +96 2795520056 / +33 6 75 42 01 57 (Cannes)

  • TUMPAL TAMPUBOLON

    REALISATEUR

    Tumpal Tampubolon a participé à l’Asian Young Filmmakers Forum (Jeonju), au Berlinale Talent Campus (Berlin) et à la Asian Film Academy (Busan). En 2014, il remporte le Citra du meilleur scénario original, un des prix les plus prestigieux en Indonésie, pour Tabula Rasa.

    SYNOPSIS

    Crocodile Tears

    Un drame à suspense mettant en scène une veuve autoritaire et son fils, dans une ferme à crocodiles dans la petite ville de Java, en Indonésie.

    Johan et Mama sont très proches et Mama est très dominante envers lui. Un jour, Johan tombe amoureux d'Arumi, ce qui provoque la jalousie de Mama qui devient violente. Quand Arumi est violée par le fils de son patron et ses amis, Johan veut se venger mais Mama a d'autres projets pour Johan et Arumi.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Je vis dans une société qui reste attachée à ses traditionnelles « valeurs familiales ». Une tradition également imposée par le gouvernement et son programme de planification familiale, initié par le régime du Nouvel Ordre. La société indonésienne a tellement fétichisé le concept de famille que le chef du Nouvel Ordre et son épouse ont souvent été désignés comme le « père » et la « mère » de l'Indonésie. En 1998, l’image de l’Indonésie en tant que grande famille paisible et tranquille a été brisée à tout jamais. Notre père et notre mère nous ont quittés alors que la nation était plongée dans des émeutes. Cet événement traumatisant m'a amené à réévaluer les valeurs familiales imposées par l'État et la société. La famille indonésienne est une institution où le pouvoir se structure essentiellement au nom de l'amour et de la dévotion. Mon intention en faisant ce film est de remettre en question cette idéologie appelée famille.

    En savoir plus

    MANDY MARAHIMIN - Tanakhir Films (Indonésie)

    PRODUCTION

    Tanakhir Films (enregistrée sous le nom de PT Talamedia) a été créée en janvier 2013. La société a pour but de faire des productions audiovisuelles pour le cinéma, la télévision et Internet. Nous produisons une vaste gamme de contenus audiovisuels : longs métrages, documentaires, publicités en passant par des séries web et des clips.

    FICTION / DRAME / 90' / COULEUR / 4K

    PREMIER LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Mandy Marahimin, Tanakhir Films (Indonésie)

    Langue

    Indonésien

    Lieux de tournage

    Indonésie

    Budget estimé

    500 000 €

    Financement en place

    15 000 €

    Recherches de partenaires

    Norvège, Allemagne

    Statut actuel

    En développement (cinquième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    Réalisateur

    Tumpal Tampubolon / tumpaltampubolon@gmail.com / +62 81280939165 / +33 6 76 52 71 61 (Cannes) 

    PRODUCTRICE

    Tanakhir Films - Mandy Marahimin / mm@tanakhirfilms.com / +6281380917133  / +33 605762014 / vimeo.com/tanakhirfilm

     

    CO-PRODUCTEUR

    FRANCE - Acrobates Films / Claire Lajoumard / info@acrobatesfilms.fr / http://www.acrobatesfilms.fr/en/
     

  • MEHDI HMILI

    REALISATEUR

    Mehdi Hmili est réalisateur et producteur. Il a étudié le cinéma à Tunis et à Paris. En France et pendant les années Ben Ali, il a réalisé sa trilogie en noir et blanc sur l’amour et l’exil. Son premier long métrage, Thala Mon Amour, développé au Torino Film Lab, a notamment été sélectionné aux festivals du film de Carthage,Turin, Angers, Rome, Kolkata et a remporté plusieurs prix.

    SYNOPSIS

    Fouledh

    Un duel entre le corps et l'âme dans la plus grande usine d'acier de Tunisie.

    Dans la plus grande usine sidérurgique de Tunisie, sur le point d'être privatisée, quatre travailleurs souffrent de troubles physiques et psychologiques après la mort de leur proche collègue, dans l'explosion d'un four sous leurs yeux. Les quatre ouvriers consultent un psychologue dans le cabinet médical de l'usine, qui les aide à surmonter leur traumatisme.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Le film raconte l'histoire tragique et émouvante de quatre travailleurs traumatisés qui ont été témoins de l'accident et du décès de leur collègue. À travers l'approche psychiatrique, le film traite de cet état de traumatisme et de choc mais aussi de leur perte de sens et de leurs innombrables maux physiques. Nous allons découvrir à travers leurs yeux, ce monde fascinant de l'acier et de la fusion ; ce monde de résistance et de courage. Là où ces ouvriers doivent faire face à leurs propres démons pour survivre, ils doivent également faire face au système afin de préserver leur usine de la faillite et de la privatisation. C'est un film poétique et politique contre l'oubli, sur cette génération des pères, ceux qui ont sacrifié leur vie pour bâtir la Tunisie moderne. C'est aussi un film sur l'héritage, sur la transmission d'une génération à l'autre des valeurs du travail, de la dignité et du sacrifice.

    En savoir plus

    MOUFIDA FEDHILA, YOL Film House (Tunisie)

    PRODUCTION

    YOL FILM HOUSE est une société de production cinématographique créée à Tunis par Mehdi Hmili et Moufida Fedhila. YOL FILM HOUSE produit des films de fiction et de documentaire originaux, innovants et audacieux. La société joue un rôle majeur dans le soutien aux films de la nouvelle génération de cinéastes tunisiens et arabes. Notre dernière production AYA a été sélectionnée dans plus de 100 festivals à travers le monde et a remporté plus de 25 prix internationaux. Parmi nos projets à venir figurent STREAMS de Mehdi Hmili et STRONG GIRLS de Inès Arsi.

    DOCUMENTAIRE / 100' / COULEUR / DCP - 4K

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Moufida Fedhila, YOL Film House (Tunisie)

    Langue

    Arabe

    Lieux de tournage

    Usine El-Fouledh de Menzel Bourguiba (Tunisie)

    Budget estimé

    210 000 €

    Financement en place

    105 000 €

    Recherches de partenaires

    Vendeurs internationaux, achats de chaines télévisées, distributeurs, co-producteurs (France, Norvège, UK, USA, Canada)

    Statut actuel

    Phase finale de développement

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Mehdi Hmili / mehdi.hmili@gmail.com / +21628607703 / +33 624305938

    PRODUCTRICE

    Yol Film House - Moufida Fedhila / yol.filmhouse@gmail.com / +21621759381 / + 0033 658102111 / https://cinando.com/en/Company/yol_film_house_87388/Detail / https://www.facebook.com/YolFilmHouse/

     

    CO-PRODUCTEUR

    ALLEMAGNE - VOLTE SLAGEN / Michel Balagué / michel@volte-slagen.com / +49 160 966 251 61 / https://www.volte-slagen.com/

  • SIMPLICE GANOU

    REALISATEUR

    Simplice est un réalisateur burkinabè de documentaires de création. Il a réalisé plusieurs films dont dernièrement Koro du Bakoro (2017), son premier long métrage documentaire sur les enfants de la rue. La première mondiale du film s’est faite au festival Visions du Réel, et il a notamment reçu le Tanit d’or à Carthage en 2017.

    SYNOPSIS

    Organisme Religieusement Modifié

    Quand tout va bien je suis un libre penseur. Quand tout va mal je suis animisto-christiano-musulmano-protestant, un vrai Organisme Religieusement Modifié.

    Au Burkina Faso, pratiquer une religion « révélée » implique qu’on est « normal », socialement crédible. Le réalisateur se tourne vers son cercle familial et son passé religieux métissé pour établir un dialogue et se questionner sur les pratiques et croyances religieuses telles qu’il les a vécues. C’est l’occasion de réunir les ondes spirituelles nécessaires pour étancher sa soif personnelle de faire des films.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    J’ai grandi dans un village animiste. J’ai ensuite découvert, appris et pratiqué le catholicisme au collège. Puis, un voyage au Mali m’a fait devenir musulman pendant quelques mois. Ma mère est protestante pratiquante depuis plus de 30 ans. En 2014, elle a fait le pèlerinage en Israël où est né Jésus. Elle voudrait que je sois protestant comme elle. Aujourd’hui, mon raisonnement cartésien a pris le dessus sur le dogme religieux. Je n’obéis plus qu’à mes propres commandements. Je suis Simplice ; un pauvre pécheur qui n’a qu’une envie : FAIRE DES FILMS. Ce film est l’histoire d’un retour vers le passé pour un futur meilleur. Je retourne donc vers mes racines animistes, vers les catholiques, les protestants et les musulmans pour demander à chacun d’œuvrer par des rituels, des prières, des enseignements et bénédictions, afin que je puisse faire des films et être heureux dans mon choix.

     

    En savoir plus

    Saoudah Kafando, Tilé Fari Films (Ouagadougou) - Assistée de Charlotte Grenèche

    PRODUCTION

    Tilé Fari Films est une société de production burkinabè. Elle a pour objectifs de produire tous types de films d’auteurs engagés ; de former et se former pour trouver au Burkina Faso les compétences cinématographiques localement et de valoriser un cinéma aux propositions artistiques originales tant sur le fond que sur la forme.

    DOCUMENTAIRE / 90' / COULEUR / 16/9 Full HD

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Saoudah Kafando, Tilé Fari Films (Burkina Faso) - Assistée de Charlotte Grenèche

    Langue

    Français, Dioula, Wynien, Bobo, Dagara

    Lieux de tournage

    Oullo, Ouagadougou, Toussiana, Bobo Dioulasso et Dano.

    Budget estimé

    200 000 €

    Financement en place

    Nous n’avons pas encore commencé à demander des financements.

    Recherches de partenaires

    Producteurs et diffuseurs tous territoires.

    Statut actuel

    En développement avancé (teaser et repérages), en recherche de financements

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Simplice Ganou / simplice.ganou@gmail.com / +226 55 24 15 15 / +33 6 80 47 28 13 (Cannes)

    PRODUCTRICE

    Tilé Fari Films - Saoudah Kafando / ormfilm@gmail.com / +226 71 05 85 29 / +226 76 29 46 57 / +33 6 76 52 72 24 (Cannes)  

  • XAISONGKHAM INDUANGCHANTHY

    DIRECTOR

    Xaisongkham Induangchanthy, est un ancien élève de l'Asian Film Academy (2012) et a obtenu en 2015 un Master en réalisation cinématographique à New York dans le cadre de la bourse Fulbright. Il est également passé par le Southeast Asia Fiction Film Lab (SEAFIC) 2018 et Talents Tokyo 2018. Son premier projet de long-métrage, Raising a Beast, a remporté le SEAFIC-TFL Award et la mention spéciale de Talents Tokyo.

    SYNOPSIS

    Raising a Beast

    Deux enfants Hmong, aux destins divergents, sont chargés de préparer un taureau au combat, pour permettre à la famille de remporter argent et honneur.

    Quand leur père se retrouve paralysé, deux enfants Hmong doivent s'occuper de leur taureau. Neng, le plus jeune, déplore sa vie ennuyeuse de villageois et veut s'échapper pour devenir chanteur dans la ville. Sa sœur aînée, Ying, entraîne secrètement le taureau au combat pour gagner de l'argent afin de soutenir l'ambition de Neng, même si cela va à l'encontre de la volonté de leur père et de la tradition de la tribu.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Dans mon histoire, Ying est la protagoniste principale qui défend certaines des traditions, mais n'a pas peur de briser les normes lorsque cela est nécessaire ; c'est elle qui maintient la famille ensemble. Son personnage est tiré des femmes Hmong avec qui j'ai déjà travaillé. J'ai entendu beaucoup d'histoires déchirantes sur le traitement injuste des femmes Hmong. Leurs voix sont à peine entendues. À l'heure actuelle, en tant que cinéaste, je suis en mesure de raconter leurs histoires. Mais au lieu de mettre l’accent sur le rejet des femmes dans une société répressive et patriarcale, je veux dépeindre les femmes Hmong comme déterminées et dignes, en dépit des importantes difficultés auxquelles elles sont confrontées.

    En savoir plus

    Xaisongkham Induangchanthy, Lao New Wave Cinema (Laos et U.S.A)

    PRODUCTION

    Lao New Wave Cinema Productions, cofondée en 2012 par un collectif de cinéastes émergents résidant au Laos, est l'une des principales sociétés de production audiovisuelle du pays. Nous offrons notre expertise technique et notre connaissance approfondie du Laos et de sa culture pour accompagner des réalisateurs locaux et internationaux sur leurs œuvres audiovisuelles - fiction, documentaires, publicités, programmes télévisés, séries télévisées, vidéos d'entreprise, clips... A ce jour, nous avons produit cinq longs-métrages. Tous ont été projetés dans des cinémas à travers le pays. Plusieurs ont été sélectionnés dans des festivals nationaux. Notre premier long-métrage, At the Horizon, a été diffusé sur RED by HBO et HBO ASIA en 2016.

    FICITON / DRAME / 102' / COULEUR / DIGITAL

    PREMIER LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Xaisongkham Induangchanthy, Lao New Wave Cinema (Laos et U.S.A)

    Langue

    Hmong, Laotien

    Lieux de tournage

    Laos, Thaïlande

    Budget estimé

    312 000 €

    Financement en place

    30 785 €

    Recherches de partenaires

    Coproducteurs français et européens et partenaires de distribution.

    Statut actuel

    En développement (quatrième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR / PRODUCTEUR

    Lao New Wave Cinema Productions Co., Ltd. - Xaisongkham Induangchanthy / info@laonewwavecinema.com - xaisongkham@gmail.com / https://vimeo.com/laonewwavecinema / +856 20 28580055 / + 33 6 75 42 00 81 (Cannes)

    CO-PRODUCTEUR

    ETATS-UNIS - Steve Arounsack / sarounsack@gmail.com

  • DOMINIC SANGMA

    REALISATEUR

    Dominic Sangma, diplômé de l'Institut de cinéma et de télévision Satyajit Ray, vient de terminer son premier long métrage intitulé MA • AMA. Il a travaillé pour la National Film and Development Corporation Ltd pendant deux ans avant d'ouvrir sa propre société de production appelée ANNA FILMS. Il donne également des cours de réalisation et écriture de scénarios à l'Institut de cinéma et de télévision d'Itanagar, en Inde.

    SYNOPSIS

    Ravissement - Rimdogittanga

    Alors que le village a peur du kidnappeur d’enfants, l’église annonce la venue des ténèbres apocalyptiques durant 80 jours. Pour Kasan (garçon, 10 ans), le village n’a jamais été aussi craintif.

    Alors que l'église annonce la venue des ténèbres apocalyptiques, le kidnappeur d’enfants se promène la nuit. Les villageois se préparent frénétiquement à affronter ces deux menaces imminentes, mais le ravisseur devient plus agressif chaque nuit. Petit à petit, leur peur se transforme en fureur et quand ils surprennent un étranger en visite dans le village, sur un malentendu, ils le lynchent pour évacuer leur colère.

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    Intolérance, lynchage, anti-laïcité et bellicisme sont des termes que nous entendons souvent en Inde de nos jours. Les chefs fanatiques et les fervents nationalistes agissent comme des chiens de garde pour restreindre la liberté d'expression et cherchent constamment à diviser la nation au nom de la religion, de la caste et de la classe pour leur propre bénéfice. Dans des moments pareils, les gens sont saisis par une confusion totale et perdent le sens du discernement entre le bien et le mal. Le film intitulé Ravissement, à connotation chrétienne, dénonce la disparition de bonnes âmes de la terre avant la fin des temps. Bien que je ne souscrive pas à l'élévation miraculeuse des bonnes âmes au ciel par des anges, je crois néanmoins que la disparition et la mort de nombreuses vies innocentes nous rapprochent du désastre imminent.  Dans le film, je souhaite explorer l’idée d’une réaction de masse provoquée par la peur, la colère et la confusion.

    En savoir plus

    JIANSHANG XU, Anna Films (Inde)

    PRODUCTION

    ANNA Films est une société de production basée à Shillong, en Inde, créée par Dominic Sangma en 2017. La maison s'engage à produire et à soutenir des cinéastes indépendants qui aspirent à créer un nouveau langage cinématographique qui se démarque de la narration, tout en conservant son statut d'auteur et en révélant la forte personnalité du réalisateur. Le premier film produit sous cette signature est MA • AMA, coproduit par la productrice chinoise Xu Jianshang.

    FICTION / DRAME / 120' / COULEUR / 4K

    DEUXIEME LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Jianshang Xu, Anna Films (Inde)

    Langue

    Garo

    Lieux de tournage

    Inde

    Budget estimé

    268 860 €

    Financement en place

    60 478 €

    Recherches de partenaires

    Coproducteurs européens

    Statut actuel

    En développement (cinquième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Dominic Sangma / dominic.sangma@gmail.com / +91-9862736578 / +33 6 76 52 71 82 (Cannes)

    PRODUCTRICE

    Anna Films - Jianshang Xu / jianshangxu@gmail.com / +86 15711180329 / +33 6 76 52 72 09 (Cannes)

    CO-PRODUCTEUR

    CHINE - EX. U STUDIO / jianshangxu@gmail.com / +86 15711180329

  • MAHDE HASAN

    REALISATEUR

    Basé à Dhaka, au Bangladesh, Mahde Hasan est un scénariste et réalisateur introspectif et un passionné de l’image. Ses courts métrages, Death of a Reader (2018), Where is the Friend's Home (2017) et I Am Time (2013) ont été projetés et primés au Festival international du film de Locarno trois années de suite (2016-2018). Sand City, son premier projet de long métrage, a obtenu l’aide au développement du CNC.

    SYNOPSIS

    Sand City

    Un moine, un jeune homme matérialiste et une femme appartenant à une minorité ethnique sont reliés par le sable, cet élément instable, et vivent leur existence dans un tissu de fantasmes, de pratiques spirituelles et de sexualité réprimée dans la métropole impitoyable de Dhaka.

    Chaque semaine, Emma prend son scooter pour récupérer du sable pour la litière de son chat. Un jour, elle trouve un doigt amputé dans le sable et développe progressivement un lien étrange avec celui-ci. Karuna, un moine, essaie de se concentrer sur la construction d'un mandala de sable, mais le bruit constant des alentours le distrait. Hasan vole du sable dans une usine de lavage de sable pour fabriquer du verre à la maison, ce qui provoque lentement sa propre destruction.

     

    En savoir plus

    NOTE D'INTENTION

    J'ai été à la fois un sujet et un observateur de la ville de Dhaka toute ma vie. Avec ce film, je souhaite me concentrer sur la déstructuration du monolithe de cette ville, en associant ma caméra à la recherche de l'esprit de cette ville et de ses citoyens. Dans ce processus, je voudrais retracer le parcours de mon âme tourmentée et les chemins qu’elle emprunte à travers la métropole. Ce film est pour moi une opportunité de faire un voyage à travers ma réalité et de faire face à ma propre histoire, au lieu de la fuir. À travers ce voyage, je souhaite explorer les nombreuses facettes de la survie urbaine, des fantasmes, de la sexualité et de la religion. Je veux tisser une histoire en explorant mes propres émotions par rapport à la ville, en décrivant à quel point elle occupe constamment mes pensées et mes créations.

    En savoir plus

    RUBAIYAT HOSSAIN, Khona Talkes (Bangladesh)

    PRODUCTION

    Khona Talkies a été créée en 2008 avec l’envie de produire des talents émergents locaux par le biais de coproductions internationales. Khona Talkies a produit et acheté les droits de nombreux films indépendants primés, de films de renommée internationale et d'importance locale. Khona Talkies aime focaliser sur des thèmes qui sont peu montrés à l'écran, et souvent mis à l’écart. 

    FICTION / DRAME / 90' / COULEUR / 4K

    PREMIER LONG-MÉTRAGE
    Produit par

    Rubaiyat Hossain, Khona Talkes (Bangladesh)

    Langue

    Bengali

    Lieux de tournage

    Bangladesh

    Budget estimé

    275 000 €

    Financement en place

    35 500 €

    Recherches de partenaires

    Partenaires européens

    Statut actuel

    En développement (troisième version du scénario)

    PITCH

    © Manuel Liuktus / La Pixellerie Productions

    CONTACT

    REALISATEUR

    Mahde Hasan / misheloutsider@gmail.com / +8801716445988 / +33 6 75 42 01 88 (Cannes)

    PRODUCTRICE

    Khona Talkies - Rubaiyat Hossain / hossain.ruu@gmail.com / +88-02-8154124, +88-02-8159516, +88-02-8159518 / +33 6 76 52 71 37 (Cannes)

    CO-PRODUCTEUR

    FRANCE - Les Films de l’Après-Midi / François d'Artemare / f.artemare@films-am.com / +33 (0) 1 45 44 07 81 / http://www.en.films-am.com
     

Partenaires officiels

Avec le soutien de

Et la contribution de