La Cinémathèque Afrique

Rakifi by Wanuri Kahiu, 2018, 83 min

Créée à l’initiative du ministère de la Coopération en 1961, la Cinémathèque Afrique a pour missions, la conservation, la restauration, la numérisation de son fond ainsi que la promotion et la diffusion internationale non commerciale des cinémas d’Afrique.

VALORISER LES CINÉMAS D’AFRIQUE

LA CINÉMATHÈQUE AFRIQUE EN QUELQUES MOTS

Première Cinémathèque dédiée essentiellement aux cinémas d’Afrique, sa collection demeure l’une des plus importantes au monde avec un catalogue de plus de 1700 œuvres reflétant la diversité des genres cinématographiques du continent (fiction, documentaire, animation, série TV, courts-métrages).
 
Véritable opérateur, la Cinémathèque Afrique est au centre d’un réseau de partenaires qui lui permet d’être un outil inventif et réactif au service de la création cinématographique africaine. Chaque année, elle soutient des manifestations, se veut force de propositions et conçoit des rétrospectives, cycles et programmes thématiques liés à l’actualité du continent. Sa politique d’acquisition permet d’enrichir son fond et de promouvoir la jeune création.
 
Grâce à son expertise, elle contribue à la programmation de nombreux établissements culturels français du réseau des Instituts français et Alliances françaises, mais aussi de leurs partenaires, festivals, universités, musées,… contribuant ainsi à un rayonnement des artistes et des œuvres avec plus de 6000 projections publiques par an dans près de 90 pays.

La Petite vendeuse de Soleil by Djibril Diop Mambety, 1999,45 mim. Restored in 2K in 2018 - Restauration partners : Waka Films (Silvia Voser), Cinémathèque Afrique

▶︎ Plus d’informations sur le site de l’Institut français.

Partenaires officiels

Avec le soutien de

Et la contribution de